DIARRHÉE

En cours d'élaboration..............

La diarrhée et les crottes anormales

Description 

La diarrhée est une quantité de crottes émises dans un volume plus important que la normale, à une plus grande fréquence et de consistances ou couleurs anormales. Les excréments sont plus mous, parfois accompagnés de glaires ou de filaments.

Causes

Infections digestives, bactéries, parasites, intoxication, intolérance alimentaire, ingestion d'aliment non adapté, toxiques, surcharge ou irritations des intestins, mauvaise digestion, malabsorption, etc.

Symptômes

Les déjections ont une texture, une fréquence, ou une couleur étrange, parfois même contenant des glaires ou des filaments.

Évolution

Tout dépend de l'affection causale.

Traitement

Traitement de l'affection causale. S'accompagne-t-il d'une prise médicamenteuse, d'autres désordres, de douleurs ?

Revoir éventuellement l'alimentation. 

Post-infection Tout dépend de l'affection causale.
Prophylaxie

Tout dépend de l'affection causale.

 

Les parasites / les vers (à mettre dans DIARRHÉE)

Description 

Un parasite profite de son hôte, se nourrissant, s'abritant et se reproduisant à ses dépens, finissant parfois par le tuer.

Causes

Si vous donnez des vers de farine en alimentation, il faut savoir d'une part que la chitine contenue dans leur carapace est indigeste et, d'autre part, que leur mâchoire peut endommager l'intérieur de l'Axolotl. Donc, par précaution, si vous en donnez, écrasez le ver et sa tête avant.

 

L'Axolotl peut être en proie à des endoparasites (parasites internes, dans les tissus, dans le tube digestif, dans le système sanguin, etc.) et à des ectoparasites (parasites externes, dans les parties externes comme la peau, la cavité buccale ou les branchies). En voici quelques-uns...

Endoparasites :

 

- Hexamita, flagellé de la famille des Cichlidés

- Opalina, famille de Protistes qui vivent dans l'intestin de l'Axolotl

- Ciliés, eucaryotes unicellulaires

- Trichodina, Cilié

- Costia, flagellé cutané (parasite en forme de haricot)
- Vorticelle, protozoaire
- Nématodes, vers ronds, voir vétérinaire pour traitement.

 

Ectoparasites :

- Platyhelminthes, vers plats
- Dactylogyrus, vers de peau et de branchies  

- Gyrodactylus, vers de peau et de branchies  

Symptômes

Selon le type de parasite : amaigrissement, sécrétion excessive de mucus, excréments verdâtres, filamenteux ou avec glaires. En cas d'ectoparasites, la peau peut sembler mate, blanche, tachée. L'Axolotl peut avoir des difficultés respiratoires et de petites hémorragies cutanées sont parfois visibles sur les branchies.

Évolution

Il faut savoir que le stress, couplé d'une mauvaise maintenance, empire l'état de l'Axolotl car il le fragilise encore davantage.

Parfois, les blessures de l'Axolotl l'empêchent de se nourrir correctement.

Une forte infestation par des parasites peut provoquer la mort de l'Axolotl.

Traitement

Bains de sel intensifs et/ou permanents : ils permettront de traiter certains parasites externes, et éviteront une surinfection (dans le cas d'ectoparasites).

Médicament antiparasitaire acheté chez le vétérinaire. Lors de l'administration d'un antiparasitaire, il est nécessaire de changer l'eau du bac infirmerie au moins deux fois par jour.

Normalement, une amélioration est visible dès une à deux administration(s). Pour des cas plus difficiles, la durée de traitement devra être plus longue. Pendant le traitement, nourrissez le moins possible (voir plus du tout).

Post-infection

Surveiller l'Axolotl et toute la colonie.

Prophylaxie

Risque de propagation, quarantaine systématique. Alimentation fraîche et adaptée.

 


 

Date de dernière mise à jour : 21/08/2017