MÉTAMORPHOSE

Dsc 0127

Merci à David C. d'avoir autorisé Vanessa P. R. à photographier ses Axolotls métamorphosés et merci à Axel Carvalho de nous avoir concocté cette petite fiche pratique (© Axel Carvalho), :c:.

I. Ambystoma mexicanum et métamorphose

Chez cette espèce, la métamorphose n'est pas quelque chose de normale, mais cela arrive : plusieurs cas ont eu lieu chez des éleveurs amateurs et professionnels. On n'en connaît pas encore les causes exactes, mais certains disent qu'il faut augmenter la température et baisser le niveau de l'eau petit à petit.

:attention: Ne vous amusez surtout pas à tenter l'expérience : ce serait la meilleure façon de tuer votre animal :attention:

La maintenance d'un Axolotl métamorphosé ressemble à celle de beaucoup d'autres espèces d'urodèles terrestres, et se rapproche tout particulièrement de celle de l'Ambystoma tigrinum ou de l'Ambystoma mavortium, qui sont de proches cousins.

II. Terrarium ou aquarium ?

Peu importe, :D. Si vous optez pour un terrarium, il devra être étanche et en mesure de recevoir une bonne hauteur de « substrat ». Si vous optez pour un aquarium, il devra être bien aéré.

Quel que soit votre choix, la taille sera de 80cm minimum (L) x 40cm (l) x peu importe la hauteur, l'Axolotl sera entièrement terrestre et fouisseur. 

III. Aménagement

Tout d'abord, il faut au minimum 10cm de « substrat ». J'utilise de l'humus de coco, mais on peut très bien utiliser de la tourbe, du terreau sans engrais, de la terre de votre jardin — non polluée !!

Ensuite, on y ajoute de la mousse de forêt. Éviter la sphaigne : si l'Axolotl en avale, il risque l'occlusion. 

Il devra y avoir une petite gamelle d'eau pour que l'Axolotl puisse s'y baigner. Elle devra être peu profonde et l'Axolotl devra pouvoir en sortir facilement. Je rappelle qu'il est devenu terrestre, et qu'il ne sait donc plus nager, ;)

On va y ajouter des cachettes, telles que des écorces de liège qui sont très appréciées par les animaux : ils vont creuser dessous.

Après avoir tout bien aménagé, vous pouvez y ajouter des plantes, telles que des fougères. Mais cela reste une question d'esthétisme, les Axolotls n'en auront pas l'utilité.

Et, enfin, il faut ajouter des feuilles de chêne mortes un peu partout. 

IV. Nourriture 

Tous les insectes seront vivants et nourris au minimum 48h avant, avec une alimentation adaptée ! Pour bien nourrir vos insectes, utilisez des légumes, et également de la Repashy Bug Burger qui est un aliment complet pour les insectes. Voici quelques conseils sur les insectes à proposer à vos Axolotls :

- grillons : nourriture de base, en liberté dans le terrarium (pas trop car ils peuvent s'attaquer à l'animal) ou à donner à la pince,
-
blattes : pour varier des grillons,
-
criquets : pour varier des grillons (enlever les pattes sauteuses car elles piquent),
-
vers de terre : en liberté dans le terrarium et en donner également à la pince,

- cloportes : en liberté dans le terrarium,
- limaces : de temps en temps, mais attention aux pesticides,
- vers de farine : une fois par mois, car c'est une gourmandise,
- vers morio : idem vers de farine,
- teignes de ruche : une fois par mois,
- cœur de bœuf : idem teignes de ruche,
- Repashy Grub Pie : pour varier de tous les insectes ; c'est un aliment complet, mais il n'est pas toujours accepté.

Il faudra varier la nourriture au maximum, et la saupoudrer de calcium une fois par semaine.

La fréquence de nourrissage est la même que celle des Axolotls aquatiques.

V. Lumière, température et hygrométrie 

Un éclairage n'est pas obligatoire si votre pièce est assez éclairée, mais un cycle jour/nuit est préférable pour le bien-être de l'Axolotl. Quant à la durée d'éclairage, basez-vous sur la durée des journées de chez vous. Utiliser un éclairage LED jaune ou blanc.

La température doit toujours être inférieure à 25°C. Une période de repos serait la bienvenue pour l'Axolotl : environ 2 mois aux alentours de 5°C. Le changement de température devra se faire progressivement. À 5°C, l'Axolotl ne devrait plus se nourrir et s'enterrer.

Pour l'hygrométrie, il faut juste vaporiser de temps en temps avec de l'eau pour que le sol soit légèrement humide, mais pas détrempé ! 

VI. Comportement

Une fois terrestre, il ne sortira que rarement de la cachette où il se sera enterré. Ne vous amusez pas à le chercher toute la journée. Il arrive souvent qu'il reste enterré pendant 2 ou 3 semaines, voire plus. Il ne faut pas s'inquiéter.

Vous ne devez pas le déranger : ne le touchez pas, ne le prenez pas en main, ne fouillez pas sans cesse le « substrat », etc.  

VII. Reproduction

Je n'ai jamais vu le cas de reproduction chez les Axolotls métamorphosés, mais elle reste possible. Néanmoins, elle est à déconseiller, car la progéniture sera plus encline à subir le phénomène et elle vivra donc moins longtemps, la durée de vie d'un Axolotl métamorphosé n'excédant pas 5 ans.

Si l'on veut malgré tout tenter l'expérience, il faudra faire varier la luminosité, la température, la nourriture et l'hygrométrie en fonction des saisons.

a. La luminosité

Il suffit de se baser sur la durée des jours de chez nous. À l'aide d'un programmateur journalier, on règle la durée d'éclairage en fonction de la lumière naturelle : si, au mois de septembre, on a 10 heures de jour, alors on aura 10 heures de lumière dans le terrarium. Et il faut faire cela toute l'année.

b. La température, la nourriture et l'hygrométrie

Nourrissez bien vos Axolotls tout au long de l'année. Parallèlement, faites descendre la température petit à petit : de 20°C en été à 5°C en hiver.

Lorsque la température est aux alentours de 5°C, les animaux ne se nourrissent plus et s'enterrent. Placez-les dans une grosse boîte en plastique de 60cm (L) x 40cm (l) x 50cm (H), avec 40cm de terre, de feuilles mortes et quelques écorces de liège. Fermez bien le couvercle pour éviter les évasions, et percez-le pour faire circuler l'air. Veillez à ce que vos Axolotls aient pu déféquer avant d'hiberner. Personnellement, je les sors dans un abri de jardin au mois de novembre, et les nourris 2 fois par semaine. 

Lorsque les températures remontent, les animaux sortent de terre. Il faut les arroser abondamment et bien les nourrir, surtout les femelles.

Au bout d'une semaine, il faudra les transférer dans un grand bac ou aquarium avec 10cm d'eau, des branches, des plantes, et autres supports de ponte. L'eau devra être à environ 10°C pendant au moins 15 jours pour que la reproduction ait lieu.

Une fois la reproduction terminée et les pontes arrivées, retirez les adultes et remettez-les dans leur terrarium. 

L'élevage des larves n'a rien de différent à celui d'un Axolotl non métamorphosé. 

:attention: Ne surtout pas déterrer les animaux en pleine hibernation, car cela peut être mortel :attention:

VIII. Conclusion 

Il s'agit là d'une petite fiche sans prétention. Quoi qu'il en soit, rappelons qu'il n'existe pas de maintenance parfaite, mais qu'il y a des règles de base à respecter.

Un Axolotl métamorphosé requiert des soins bien différents de ceux que prodigués aux Axolotls aquatiques, et il faudra donc lui offrir des conditions de maintenance adéquates.

IX. En images

Voici quelques photos de deux Axolotls qui se sont métamorphosés en même temps. Ils étaient maintenus dans le même aquarium et les raisons pour lesquelles ils ont muté sont encore inconnues. Merci à Marina.D de nous faire suivre leur évolution.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Quand ils avaient encore l'apparence d'Axolotls aquatiques : de belles branchies, un joli voile. 

1.jpg 2.jpg 3.jpg

Voilà une semaine que Marina observe un changement sans vraiment comprendre ce qu'il se passe. 

4.jpg

5.jpg

7.jpg

Suite à sa venue sur le forum, nous étions à même de lui expliquer qu'ils se métamorphosaient. Le voile diminue, ainsi que les branchies. Voilà qu'un petit museau sort de l'eau pour respirer l'air.

6.jpg 8.jpg 9.jpg

Quelques jours plus tard, on peut remarquer qu'ils muent tous les deux.

10mue.jpg

11mue.jpg

12.jpg

Marina observe que le Sauvage évolue moins vite que le Leucistique, ce dernier étant presque complètement hors de l'eau !

16.jpg 18.jpg 17.jpg

Trois semaines après le début de la métamorphose, Marina leur à installé un aqua-terrarium provisoire. Le Leucistique sort souvent, maintenant. Le Sauvage, moins souvent. 

19.jpg 22.jpg 23.jpg

Un mois plus tard, le Leucistique semble avoir achevé sa transformation. Le Sauvage y est presque : allez, encore un petit effort !

23-1.jpg 25.jpg 24.jpg

Le Sauvage se décide à sortir plus souvent : le voilà prêt à vivre sa vie terrestre. Longue vie à tous les deux dans votre nouveau terrarium !

29-1.jpg p1230112.jpg p1230118.jpg

Date de dernière mise à jour : 09/01/2017