COMMENT ÉLEVER LES LARVES

I. Récolte des œufs après la ponte

Il y a donc des œufs partout dans votre aquarium, et vous ne savez pas trop quoi faire. Procédons par étapes...

Œufs 2

- Prendre les plantes et les mettre dans un bac de rangement qui pourra contenir l'eau, les plantes, les cailloux et les décorations sur lesquels a pondu votre femelle, et en particulier ceux sur lesquels il sera difficile d'enlever les œufs sans les féler. Pour les plus courageux et/ou patients, vous pouvez essayer de décoler les œufs de leur support (ils sont quand même assez costauds, :geek:) et les faire glisser délicatement dans un récipient. Ramasser les œufs au sol et les mettre dans le même bac de rangement, ou autre dans un petit récipient.

- Veillez à ce que le volume d'eau soit assez important, car il faut que les œufs disposent de suffisamment d'oxygène.

- L'utilisation d'un bulleur n'est pas nécessaire, mais veillez à brasser et/ou à changer l'eau (reposée 24 heures) tous les jours.

- En procédant de la sorte pendant 10-15 jours, vous verrez vos larves se tortiller dans leur œuf.

Merci à Sarah B., de notre Forum, pour cette belle photo, où vous pouvez voir des jumeaux prêts à sortir de leur œuf (cliquer pour agrandir) :

JumeauxII. La sortie de l'œuf

Le petit perce la poche de son œuf et en sort. Tous ne sortent pas au même rythme, cela peut prendre quelques jours...

Lorsque la plupart des larves auront éclos, vous serez face à un choix : libérer ou non les larves n'ayant pas encore éclos. Nous vous déconseillons de les libérer, car il s'agit là de la première épreuve que l'Axolotl se doit de traverser. Une larve qui ne perce pas cette petite membrane prouve qu'elle n'est pas assez forte, et l'aider n'y changera rien : même si elle venait à bien manger par la suite, elle resterait faible par rapport aux autres et serait sujette à diverses maladies. Dans la nature, seuls les plus forts survivent, et les Axolotls ne font pas exception à cette règle. N'oubliez pas qu'au cours des six premières semaines, vous devrez faire un tri rigoureux : voir l'article « Aide à la sélection ». Commencez-le donc dès maintenant, Wink.

Merci à Denis F., de notre Forum, pour ses superbes photos de larves fraîchement écloses (cliquer pour agrandir) : 

2012-119.jpg

2012-125.jpgIV. La nourriture des larves

a. Le sac vitellin

Au cours des 48 premières heures qui suivent leur éclosion, les petites larves ont la bouche fermée et vivent grâce à leur sac vitellin (substance blanche visible à l'œil nu) qui se trouve sous leur ventre .

b. Les Nauplies d'Artémias

Alors que les larves commencent à épuiser petit à petit leur sac vitellin, il est temps pour vous de démarrer votre petit élevage de Nauplies d'Artémias. En effet, au début de leur vie, les larves ne se nourrissent que s'il y a stimulus : la nourriture doit être en mouvement, et donc vivante. Les larves ignoreront toute nourriture inerte.

Pendant 4 semaines, il faudra leur donner des Nauplies d'Artémias au moins 3 ou 4 fois par jour. Pour faciliter la tâche de vos petites larves, ne mettez pas une trop grande quantité d'eau : les Nauplies d'Artémias étant minuscules, une hauteur d'eau de 4-5 cm est suffisante.

Voici une vidéo où l'on peut voir des larves de 5 jours en train de se nourrir de Nauplies d'Artémias :

c. Les vers de vase

Dès l'apparition des pattes avants, c'est-à-dire lorsque vos petites larves mesurent environ 2cm, vous pouvez commencer à introduire les vers de vase dans leur régime alimentaire. Ces derniers se trouvent facilement dans les animaleries, au rayon des congelés. 

Avant de les distribuer, faites-les décongeler et rincez-les bien à l'eau claire.

Nous vous conseillons de continuer à proposer des Nauplies d'Artémias ; et ce, de façon à ce que le passage d'une alimentation à l'autre se fasse en douceur.

Voici une vidéo où vous pouvez voir une larve se délecter de vers de vase : 

d. L'alimentation des juvéniles

Lorsque vos petites larves auront atteint 5-6cm, vous pourrez commencer à les nourrir comme s'il s'agissait d'adultes, mais en adaptant la taille des aliments.

Nous vous conseillons de procéder à une nouvelle période de transition : vers de vase + tout ce qui entre dans le régime alimentaire de l'Axolotl.

Passés 10cm, vos Axolotls juvéniles ne doivent plus se nourrir de vers de vase, car ces derniers ne sont plus assez nourrissants. 

V. Les bacs et leur entretien

Au début, de simples tupperwares suffiront. Mais, au fur et à mesure que vos Axolotls grandiront, il faudra être en mesure de leur offrir suffisamment d'espace afin d'éviter tout risque de cannibalisme.

Veillez à toujours leur offrir une eau parfaitement propre : aspirez les excréments à l'aide d'une pipette ou d'une grosse seringue et renouvelez l'eau à hauteur de 100% au moins une fois par jour. Veillez à ce que l'eau ait reposé 24 heures avant d'y introduire vos bébés.

Évitez de placer vos bacs au soleil : comme leurs parents, les larves n'aiment ni la lumière, ni la chaleur. 

:attention: Ne surtout pas mettre de sable sur le sol avant que les larves aient atteint 10cm :attention:

VI. Évolution des petits pas à pas

Taille des larves 

Description

1cm

Sortie de l'œuf. Au bout de 48 heures, les bébés commencent à se nourrir de Nauplies d'Artémias.

2cm

Développement des pattes avants.

2,5cm

Début du développement des pattes arrières. Les larves commencent à manger des vers de vase, des daphnies, etc.

3cm

Couleurs très apparentes.

4cm

Développement de la moitié des pattes arrières.

5cm

Version miniature des adultes, on les appelle larves juvéniles ou subadultes. Elles se nourrissent de pellets de 3mm, de petits morceaux de poisson d'eau douce, d'alevins et de petits vers de terre.

10cm

Les larves mettront entre 4 et 5 mois pour atteindre cette taille : cela dépend de la qualité et de la fréquence de leur alimentation. 

 

VII. La mortalité

Malgré vos bons soins, vous aurez forcément des pertes au cours de votre élevage. Les causes sont diverses et variées :
- des œufs ont cessé leur développement,
- certains petits ont des malformations invisibles à l'œil nu,
- d'autres succombent au stress,
- il y aura aussi simplement des malchanceux,
- lorsqu'il s'agit de la première ponte de la femelle, les pertes sont généralement plus importantes.

Ne voyez pas cela comme un échec, mais plutôt comme une sélection naturelle indispensable à la perpétuation de l'espèce, et vous devrez impérativement y participer : voir l'article « Aide à la sélection ».

 

Date de dernière mise à jour : 31/01/2017