DÉVELOPPEMENT DES EMBRYONS

Merci à Constance de nous faire partager cette merveilleuse aventure, :c:. 

Je profite de la ponte de ma femelle et de mes connaissances en développement embryonnaire (merci la fac study) pour créer cet article dans lequel je vais ajouter chaque jour une ou plusieurs photo(s) d'un œuf que j'ai isolé, afin de suivre en images l'évolution de l'embryon l'Axolotl !

Cet œuf a été pondu « aujourd'hui » à 18h35. J'indiquerai en haut de chaque image le temps écoulé (t) depuis la ponte. Je ferai également quelques commentaires pour vous expliquer ce qui est en train de se produire.

Encore désolée pour la médiocrité des photos, faites à partir d'une loupe binoculaire. Toutes les photos d'embryon sont agrandies 40 fois.

Bac avec les œufs :

Embryon, t = 10 minutes :

À ce stade, il s'agit encore d'une seule cellule, l'embryon est donc de forme arrondie, mais présente une face claire et une face sombre. La face claire (appelée « hémisphère végétatif ») correspond à la future région postérieure (queue, pattes arrières) ; le pôle sombre (appelé « hémisphère animal ») doit sa couleur à la présence de pigments, et correspond à la future région antérieure (tête, pattes avants). On observe une petite tache plus claire au sommet du pôle animal : il s'agit de la « tache de maturation », qui se forme lorsque l'ovocyte femelle reprend son cycle de division juste avant la fécondation.

L'hémisphère végétatif stocke les réserves nutritives (ou vitellus) de l'embryon. Il est donc plus lourd que l'hémisphère animal, ce qui explique le fait que vos œufs s'orientent systématiquement « côté sombre vers le haut et côté clair vers le bas » : question de gravité ! 

Vous observerez peut-être un épanchement plus clair sur le côté de l'embryon, entre les deux hémisphères : il s'agit du « croissant gris » qui vous permet de connaître d'ores et déjà la future face dorsale de votre bébête ! C'est beau la science, non ? 

 Embryon au stade « blastula », 2 cellules :

Il s'agit de photos prises sur un autre œuf pondu un peu plus tardivement que celui que nous suivons. On observe bien deux grosses cellules séparées par un sillon de division, le pôle animal (région sombre) est encore distincte.

Embryon au stade « morula », t = 20 heures :

Notre embryon en est maintenant au stade « morula » (littéralement, « petite mûre »), puisqu'il s'est divisé en un très grand nombre de cellules, ce qui lui confère cet aspect un peu granuleux.

Embryon stade « morula », t = 28 heures :

Par rapport aux photos précédentes, le nombre de cellules a considérablement augmenté, d'où le fait que les cellules soient plus petites.

Embryon au stade « morula âgée », t = 45 heures :

On note une augmentation du nombre de cellules par rapport au stade t = 28 heures. Au stade où nous en sommes actuellement, on ne distingue quasiment plus les cellules, lesquelles deviennent difficiles à isoler du fait de leur densité. En conséquence, l'embryon retrouve un aspect plutôt « lisse », qu'il est amusant de comparer au stade « jeune morula » !

Embryon au stade « jeune neurula », t = 73 heures :

 Au bout de trois jours, l'embryon est parvenu au stade où commence à se former le système nerveux (d'où l'appellation « neurula »). Sur les photos suivantes, on aperçoit — difficilement, car il s'agit du tout début du stade donc pas encore flagrant — la future moelle épinière, ainsi que ce qui deviendra le cerveau.

La région arrondie est localisée dans la partie antérieure de l'embryon et va donner le cerveau. Le « manche de la raquette » parcourt tout le dos et est à l'origine de la moelle épinière. L'ensemble est appelé « plaque neurale », et donne l'ensemble du système nerveux.

On verra bien plus nettement dans quelques temps cette plaque neurale, dont les pourtours appelés « bourrelets neuraux » vont finir par se soulever, se rapprocher et, finalement, fusionner, permettant ainsi la formation d'une gouttière neurale. Pour mieux visualiser, imaginez que vous enrouler une feuille de papier en accolant les bords : ce qui se trouve au milieu (= plaque neurale) est enfoui et forme un tube creux. Eh bien, c'est exactement ce qu'il se passe lors de la formation du système nerveux ! 

Ne vous inquiétez pas si vous ne parvenez pas encore à le distinguer sur la photo, cela sera plus visible sur les prochains clichés ! D'ailleurs, certains embryons de la ponte en sont déjà à un stade très avancé, avec une belle plaque neurale, bien visible à l'œil nu ! 

Sur les photos d'ensemble de la ponte, vous pouvez voir de nombreux embryons qui commencent à s'allonger, ainsi que d'autres un peu plus en retard, avec de belles plaques neurales, il suffit de bien observer !

(Les petits points blancs sont des grains de sable, et non des œufs) 

Embryon au stade « bourgeon caudal », t = 89 heures : 

 

Sur la seconde photo en vue ventrale, on observe les extrémités antérieure (vers le haut) et postérieure (en bas à droite) du tube neural dorsal formé par l'accolement des bordures de la plaque neurale qui se retrouve masquée. La protubérance vers le haut va donner la tête, et le bourgeon caudal va s'allonger pour donner la queue. La grosse masse claire vers nous (sans système nerveux, évidemment) est le futur ventre avec les réserves nutritives !

Embryon au stade « bourgeon caudal », t = 92 heures :

Embryon au stade « bourgeon caudal », t = 97 heures :

On voit bien le long de la colonne vertébrale en bas à droite, 5-6 petites masses circulaires (un peu plus claires) qui vont donner les muscles du dos !

Embryon au stade « bourgeon caudal », t = 100 heures :

Vu du dessus, on voit très bien la tête dirigée vers nous et la colonne vertébrale vers la gauche. On commence à distinguer les yeux, surtout son œil gauche (petite protubérance qui apparaît dans les tons violacés). 

Embryon stade « bourgeon caudal », t = 109 heures :

La tête commence à être bien visible, et l'embryon s'est allongé et recourbé ! Je pense que la grosse protubérance en arrière de la tête va donner les branchies.

Embryon stade « bourgeon caudal », t = 115 heures :

Vue du dos avec la tête en haut. On voit bien la colonne vertébrale et les massifs branchiaux.

 Embryon stade « bourgeon caudal », t = 125 heures :

Embryon stade « bourgeon caudal », t = 136 heures :

Embryon stade « jeune larve », t = 166 heures :

Embryon, t = 174 heures :

Embryon, t = 186 heures :

Embryon, t = 192 heures : 

 

 Larve, t = 230 heures :

Vue en gros plan de la tête, face ventrale en haut. On voit bien l'œil (sombre), le voile dorsal, et les 3 branchies qui commencent à avoir des ramifications (pas trop visibles ici mais, sur d'autres photos, on aperçoit des petites ramifications qui démarrent des 3 branches principales !). Il commence à ressembler à Papa et à Maman ! La tête est vraiment bien faite, avec une forme un peu triangulaire, la couleur est plus marquée (il sera sûrement sauvage, après comparaison avec les photos des larves des autres membres du forum) et les branchies sont plus ramifiées.

Larve, t = 265 heures :

On voit bien les yeux, la coloration avec la pigmentation brune / jaune, et les branchies ramifiées (surtout une en bas).

 Photo prise à t = 308 heures :

Voilà une photo des autres bébés de la ponte, on peut voir différentes colorations, du Gold au Sauvage dans toutes ses nuances, ainsi que des petits plus ou moins avancés dans leur développement :

t = 356 heures :

Voilà, dans très peu de temps, les larves sortiront de leur œuf, et c'est ainsi que cette histoire d'œufs s'achève...

Date de dernière mise à jour : 29/01/2017