ALGUES

En cours d'élaboration.....................

LA LUTTE ANTI-ALGUES

 attention : Ne jamais mettre de produit anti-algues dans un aquarium à Axolotls !

 

Le terme « algues » regroupe une série de petits organismes vivants. Lorsqu'elles se développent en aquarium, on peut les observer sur les vitres, les plantes et le décors. Parfois en fine couche, parfois en couche plus épaisse, ou en filaments. Les couleurs peuvent être variées, plus ou moins vertes, brunes, noires, etc. 

 

Les algues peuvent survivre dans les conditions les plus hostiles : eau dont les paramètres sont déséquilibrés, par exemple. Hormis le fait qu'elles gâchent la vue de votre aquarium, elles empêchent les plantes de se développer et peuvent même être toxiques. Si quelques algues sont tolérées car naturelles, leur prolifération est signe de déséquilibre. Dans ce cas, les combattre consiste à comprendre le pourquoi de leur invasion. Rejoignez le comité de lutte anti-algues, Laughing, car combattre les algues peut être un travail de longue haleine, allant de quelques semaines à plusieurs mois.

 

Les causes

Un aquarium jeune
Si l'aquarium a moins de 6 mois, la présence d'algues prouve que le cycle de l'azote n'est pas encore bien établi et équilibré, c'est normal. Cependant, dès le quatrième mois qui suit la mise en eau, les algues devraient diminuer. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un problème dans votre aquarium. La meilleure façon de savoir d'où provient le déséquilibre de son bac est d'en tester l'eau : vous saurez quels paramètres sont mauvais, et vous pourrez alors agir efficacement pour équilibrer votre aquarium.

Le surpeuplement et l'excès de nourriture 
Le surpeuplement n'est pas seulement mauvais en soi pour le bien-être des Axolotls, il crée également une surpollution de l'eau, à l'instar de l'excès de nourriture. En effet, toute surpollution de l'eau aura l'effet d'engrais sur les algues. Veillez donc à nourrir modérément, pas trop fréquemment, et éviter de surpeupler votre aquarium. Pour cela, reportez-vous aux articles Alimentation et Choisir son aquariumWink.

Une mauvaise hygiène

C'est encore et toujours une question de pollution de l'eau. Si les nettoyages ne sont pas assez réguliers, et pas suffisamment efficaces, votre aquarium ne sera pas assez propre. 
Nettoyez le filtre plus souvent et changer plus fréquemment et/ou plus d'eau. Vérifiez que le débit de votre filtre soit suffisant, car un filtre trop faible ne travaille pas assez efficacement. La meilleure façon de connaître les paramètres de son aquarium est de tester son eau. Nettoyez votre aquarium (vitres, plantes, jardinage, etc.) avant le changement d'eau, afin d'être en mesure d'aspirer le maximum de particules et d'algues qui se mettent à flotter.

 

Le manque de plantes diverses

Les plantes équilibrent l'aquarium, comme vous l'explique le schéma du cycle de l'azote, ce qui les rend essentielles. Souvent, leur simple présence réduira la prolifération d'algues : en effet, les algues et les plantes ayant les mêmes besoins en nutriments, le but est que les plantes concurrencent les algues. Si cela ne suffit pas, ajoutez des plantes à croissance rapide de diverses espèces. N'oubliez pas d'en nettoyer les feuilles si elles sont couvertes d'algues pour les aider à respirer ! N'hésitez pas à vous référer à l'article consacré aux PlantesWink.

 

Un éclairage inadapté

Il est bon de contrôler la lumière qui donne sur l'aquarium. Trop de lumière du jour, trop de lumière artificielle, ou manque, peuvent amener les algues à se développer. Sachez que la lumière du soleil n'a pas le même spectre que la lumière artificielle et que, par conséquent, elle ne produit pas toujours les mêmes effets. Attention, le contrôle de la lumière aide à lutter contre le symptôme des algues, mais en aucune manière contre le déséquilibre qui en est la cause. Rappelons que l'aquarium ne doit pas être directement exposé aux rayons du soleil.

 

 

Résumé des techniques de la lutte anti-algues :

- tester son eau pour surveiller la concentration de nitrates et de phosphates,

- ajouter des plantes,

- privilégier la diversité des plantes,

- introduire des colocataires mangeurs d'algues (attention à l'espèce et l'invasion),

- nettoyer avant les changements d'eau,

- nettoyer les plantes et décors non poreux,
- nettoyer les vitres,

- ne pas surpeupler son aquarium,
- nourrir raisonnablement,

- gérer l'éclairage.

 

Types d'algues

Savoir contre quoi on lutte nous aide à trouver les bonnes armes, Twisted Evil ! Il existe de nombreuses sortes d'algues, parfois difficiles à identifier. Mais, généralement, les algues profitent des excès de phosphates et de nitrates pour se développer et, dans la plupart des cas, il suffit de rétablir les bons paramètres pour qu'elles disparaissent. 
 

=> Les algues vertes

Ce sont des algues « à poils », filamenteuses. Elles se développent surtout sur les vitres, les décors, les plantes hautes et proches de la lumière. Elles peuvent flotter et teinter l'eau d'une couleur verdâtre. Ces algues ne sont pas nocives et leur apparition n'est pas mauvais signe, cependant elles peuvent étouffer plantes.

Causes : excès de nourriture, trop de nitrates ou trop de lumière du jour. Lorsqu'elles se développent en voile, cela peut être dû à un manque d'oxygène ou de lumière et à une trop grande quantité de nitrates.

Lutte : réduire la quantité de nourriture et la durée d'éclairage, nettoyer les vitres avant de changer l'eau. S'il y a des filaments, on peut les enrouler autour d'un batonnet pour les enlever. Les crevettes, les escargots et certains petits poissons en mangent. Il vous faut trouver les bons paramètres, baisser les phosphates et les nitrates par de gros changements d'eau réguliers. 

 

=> Les algues brunes

Il s'agit de colonies d'organismes unicellulaires. Ces algues ont beaucoup de pigments bruns qui masquent la chlorophylle (de couleur verte). Elles ont l'air d'un voile sombre, pareil à de la rouille qui se déposerait sur les vitres, sur les décors, sur le fond du bac, et sur les plantes. Leur présence peut donner une odeur à l'eau. 

Causes : trop de nitrates, pas assez de lumière (durée-intensité), eau très dure. Ces algues sont fréquentes après la mise en route d'un nouvel aquarium car l'équilibre est en cours. On les retrouve également si le bac est peu planté.

Lutte : enlever avec une raclette avant les changements d'eau, augmenter la lumière, changer le tube. On peut également mettre des petits mangeurs comme des escargots ou des petits poissons.

 

=> Les algues rouges

Ces algues sont « poilues », de couleur vert foncé, mais aussi gris ou noir. Elles aiment se mettre sur les plantes à croissance lente, proche de la surface. Elles peuvent ressembler à une pelotte de fils.

Causes :

Lutte : nettoyer les plantes, éventuellement sacrifier certaines feuilles, faire bouillir les accessoires les supportant. Si on en laisse dans l'aquarium, elles repartent très vite !

 

=> Les algues encroûtantes

Ces algues sont signe d'équilibre. Elles sont discrètes, se mettent sur le décor et les vitres, mais ne sont pas envahissantes. 

Causes :

Lutte : Beaucoup d'escargots et de poissons herbivores les mangent. Nettoyer les vitres régulièrement.

 

=> Les algues bleues

Elles se mettent en couches d'un aspect bleu-vert visqueux, comme un tapis sur les décors et surfaces de l'aquarium. Elles amènent une odeur d'acétone à l'eau. Ces algues ont une croissance rapide et etouffent les plantes.

Causes : elles prennent le relai des algues vertes si la qualité de l'eau est très mauvaise (trop d'azote, trop de nitrates, trop ou pas assez de phosphates, etc.). Cela peut être dû à une suralimentation ou à un surpeuplement. 

Lutte : elle sera manuelle ! Il faut en enlever le plus possible en nettoyant, changer 50% de l'eau de l'aquarium, et couper totalement de la lumière du jour pendant 1 semaine. Évitez de filtrer avec du charbon. Ne nourrissez pas trop, nettoyer les décors et le fond tous les jours. Améliorer progressivement l'équilibre du bac. Ces algues ne sont pas mangées par les poissons car elles sont toxiques.
 

=> Les Moisissures

Attention, vous pourriez croire à un hamas d'algues, mais la petite touffe blanchâtre dans un coin de l'aquarium pourrait bien être une moisissure installée sur un reste de nourriture.

Causes : reste de nourriture en décomposition.

Lutte : nettoyez immédiatement, vérifiez régulièrement qu'il ne reste pas des aliments cachés dans les coins, sous le décors et les plantes. Vérifiez également que vos Axolotls n'aient pas développé de mycoses.

Date de dernière mise à jour : 23/12/2016